Artistes / Galerie

Berg Werner

Elberfeld/Wuppertal * 1904 - Rutarhof † 1981

Werner Berg est né en Allemagne, à Wuppertal, en 1904. Après des études de sciences politiques à Vienne, il décida de devenir peintre et s’inscrivit à l’Académie des beaux-arts auprès de Karl Sterrer, avant de poursuivre sa formation à Munich auprès de Karl Caspar. A cette époque, il bénéficia du soutien amical d’Emil Nolde.

En 1931, Werner Berg acquit le Rutarhof, une ferme isolée en Basse-Carinthie, qui devint dès lors son principal lieu de vie. Cette ferme figure souvent dans ses peintures, à côté de ses célèbres représentations de paysans.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’art de Werner Berg fut désigné comme « dégénéré ». L’artiste put continuer à peindre mais fut contraint « d’adapter » son style, ce qui marqua un temps d’arrêt dans son développement artistique. Ce n’est que dans les années 1950 qu’il put se faire connaître, grâce à de nombreuses expositions et au téléfilm « Invité chez Werner Berg ». En 1947, Berg devint membre du Art Club de Vienne. Trois ans plus tard, il participa à la Biennale de Venise. Suivirent des expositions à la Galerie Autrichienne en 1956, à la Moderna Galerija Ljubljana en 1957, puis une grande rétrospective au Musée Lenbachhaus de Munich. Un « Musée Werner Berg » fut créé à Bleiburg en 1968.

Werner Berg mourut à Rutarhof en 1981. Le musée fondé en son honneur, l’un des premiers musées monographiques, présente toujours aujourd’hui l’oeuvre prolifique de cet artiste.

Werner Berg est né en Allemagne, à Wuppertal, en 1904. Après des études de sciences politiques à Vienne, il décida de devenir peintre et s’inscrivit à l’Académie des beaux-arts auprès de Karl Sterrer, avant de poursuivre sa formation à Munich auprès de Karl Caspar. A cette époque, il bénéficia du soutien amical d’Emil Nolde.

En 1931, Werner Berg acquit le Rutarhof, une ferme isolée en Basse-Carinthie, qui devint dès lors son principal lieu de vie. Cette ferme figure souvent dans ses peintures, à côté de ses célèbres représentations de paysans.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’art de Werner Berg fut désigné comme « dégénéré ». L’artiste put continuer à peindre mais fut contraint « d’adapter » son style, ce qui marqua un temps d’arrêt dans son développement artistique. Ce n’est que dans les années 1950 qu’il put se faire connaître, grâce à de nombreuses expositions et au téléfilm « Invité chez Werner Berg ». En 1947, Berg devint membre du Art Club de Vienne. Trois ans plus tard, il participa à la Biennale de Venise. Suivirent des expositions à la Galerie Autrichienne en 1956, à la Moderna Galerija Ljubljana en 1957, puis une grande rétrospective au Musée Lenbachhaus de Munich. Un « Musée Werner Berg » fut créé à Bleiburg en 1968.

Werner Berg mourut à Rutarhof en 1981. Le musée fondé en son honneur, l’un des premiers musées monographiques, présente toujours aujourd’hui l’oeuvre prolifique de cet artiste.