Artistes / Galerie

Helnwein Gottfried

Vienne *1948

 
  • /fr/artistes/helnwein-gottfried/the-murmur-of-the-innocents-79/
  • /fr/artistes/helnwein-gottfried/the-murmur-of-the-innocents-77/
  • /fr/artistes/helnwein-gottfried/the-murmur-of-the-innocents-36/
  • /fr/artistes/helnwein-gottfried/the-disasters-of-war-6/
  • /fr/artistes/helnwein-gottfried/the-murmur-of-the-innocents-47/

Gottfried Helnwein fait partie des artistes autrichiens les plus importants de la scène artistique internationale. Il s'intéresse en particulier aux thèmes de la douleur, des blessures et de la violence, et aborde des sujets tabous ou controversés de l'histoire contemporaine. La représentation de l'enfant se trouve au coeur de son travail : dans les années 1970, il fut surtout connu pour ses toiles hyperréalistes d'enfants blessés, bandés. Même les motifs issus de la culture populaire américaine, comme les figures de Disney, prennent des formes menaçantes dans ses toiles. Ses autoportraits montrent l'artiste soumis et torturé. L'affront avec le national-socialisme est aussi un thème central de son oeuvre.

Gottfried Helnwein étudia à partir de 1965 à la Höheren Graphischen Lehr- und Versuchsanstalt, en même temps que Manfred Deix et Josef Bramer. En 1969, il commença ses études à l'Académie des beaux-arts de Vienne auprès de Rudolf Hausner, l'un des principaux représentants du réalisme fantastique. Helnwein fut très influencé par les techniques de Hausner pour la brillance de ses toiles. 

Helnwein travaille avec différentes techniques et dans des styles très variés. A côté du dessin, de l'aquarelle, de l'acrylique et de l'huile, la photographie est depuis les années 1980 l'un de ses principaux média, qu'il utilise souvent en lien avec la performance. Depuis les années 1990, à côté de la peinture, l'artiste se concentre sur la photographie, la vidéo et les installations grand format dans des espaces publics, où il aborde le plus souvent des préoccupations sociales ou politiques.

A l'occasion de son 65e anniversaire, l'Albertina de Vienne lui consacra une vaste exposition rétrospective. Gottfried Helnwein vit et travaille en Irlande et à Los Angeles.