Artistes

Kornberger Alfred

Vienne *1933 - † 2002 Vienne

 
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/weiblicher-akt-mit-zeus-auf-raedern/
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/zweiweiblicheakte2/
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/weiblicher-akt/
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/zweiweiblicheakte1/
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/weiblicher-akt-auf-stuhl/
  • http://www.gallery-vienna.com/fr/artistes/kornberger-alfred/weiblicher-hintern-auf-stuhl/

Les travaux d'Alfred Kornberger, né à Vienne en 1933, s'inscrivent dans la tradition autrichienne du nu, telle qu'elle fut développée depuis Egon Schiele jusqu'à Alfred Hrdlicka.

Kornberger fut intégré en 1952 à l'Académie des beaux-arts, dans la classe de Robin Christian Andersen. Dans ses premiers travaux, il aborda le cubisme et le surréalisme. Il se concentra notamment sur le thème du progrès technique dans un cycle portant sur les machines. 

A partir des années 1960, Kornberger s'intéressa à la thématique du corps féminin. Ses représentations de nus rejoignaient celles d'un groupe de naturalistes, qui se concentrèrent sur la figure humaine. Parmi eux figuraient le sculpteur Alfred Hrdlicka, les peintres Fritz Martinz et Hans Eisler, ainsi que Adolf Frohner.

Ses oeuvres de la fin des années 1990, davantage construites à partir de la couleur, reprennent des éléments de l'expressionnisme et des „Nouveaux Fauves“.