Artistes / Galerie

Hundertwasser Friedensreich

Vienne *1928 - †2000 en mer près de l'Australie

Friedensreich Hundertwasser naquit à Vienne en 1928 sous le nom de Friedrich Stowasser. Son nom d’artiste provient de la traduction de « Sto », qui signifie « Hundert » (« cent ») en langue slave.

Enfant, Hundertwasser dessinait déjà inlassablement. Ses sujets favoris étaient les maisons et les paysages des alentours de Vienne. Durant l’hiver 1948-1949, il fréquenta pendant trois mois l’Académie des beaux-arts de Vienne.

Sa créativité fut stimulée par l’Autriche et par ses nombreux voyages à l’étranger, qui inspirèrent de multiple dessins, aquarelles, lithographies et gravures sur bois japonaise. Il gardait toujours sur lui une boîte de peinture miniature.

Hundertwasser s’intéressait aussi à la préservation de l’environnement et s’opposait notamment à l’utilisation de l’énergie atomique. Il s’engagea plus généralement pour la protection de la nature et du monde animal. C’est dans ce contexte qu’il développa son œuvre architecturale.

Architecte rebelle, Hundertwasser voulait concevoir des bâtiments mieux adaptés à l’être humain. Son œuvre architecturale est, tout comme son œuvre peinte et graphique, emprunte de sa manière très personnelle. A Vienne, il eut l’occasion en 1979 de participer à un projet architectural unique, la Hundertwasser-Krawina-Haus. Cette œuvre au succès retentissant marqua le point de départ d’une série de projets ultérieurs, tels que les thermes Rogner Bad Blumau, l’église de Bärnbach, ainsi que l’incinérateur de déchets de Spittelau à Vienne.

L’artiste rédigea également plusieurs manifestes et initia des actions publiques. Il se maria à deux reprises et, durant son second mariage avec une japonaise, créa son prénom « Friedensreich » (« royaume de la paix »).

Hundertwasser mourut en 2000 à bord du Queen Elisabeth II, près des côtes australiennes.