Arts graphiques

Rainer Arnulf

Baden bei Wien *1929

Né en 1929 à Baden, Arnulf Rainer est un artiste majeur de la scène artistique contemporaine. Ses surpeintures apparues dans les années 1950 et sa recherche continue de nouvelles voies dans la peinture font de lui l'un des représentants les plus importants de l'avant-garde autrichienne et de l'art informel.

Arnulf Rainer étudia de 1947 à 1949 à l'école des arts appliqués de Villach. Ses premiers travaux figuratifs étaient influencés par le surréalisme. Au cours de l'été 1951, avec Maria Lassnig, il rendit visite à André Breton à Paris. Il trouva là-bas la voie vers l'abstraction en visitant une exposition des Expressionnistes abstraits. Influencé par les oeuvres de Jackson Pollock et de Riopelle, il commença les surpeintures, des toiles monochromes noires. En 1953, il se consacra aussi aux "Blindmalereien" (peintures à l'aveugle).

En 1953, Rainer rencontra le prêtre catholique Montseigneur Otto Mauer, soutien de l'avant-garde autrichienne, qui fonda l'année suivante la Galerie nächst St. Stephan. La première exposition personnelle de Rainer eut lieu en novembre 1955. Parmi ses collègues figuraient Wolfgang Hollegha, Markus Prachensky et Josef Mikl.

Rainer fit des expériences avec des drogues et mena des études dans des cliniques psychiatriques. Au milieu des années 1950, il transposa ses surpeintures à des photographies de sa propre personne. Ces productions artistiques avec son corps correspondent à une recherche identitaire et à l'exploration de son propre langage corporel. Ses auto-représentations nommées „Face Farces“ et „Body Poses“ rappellent les travaux de l'Actionnisme viennois. Des peintures expressives au doigt et des grandes séries de croix virent également le jour, en particulier dans les années 1970.

A partir de 1977, la mort devint le thème central de ses oeuvres. Rainer travailla avec des surpeintures de masques mortuaires, des représentations de visages morts ou de croix. En 1981, il fut nommé Professeur à l'Académie des beaux-arts de Vienne et dirigea une classe de peinture. Cette activité d'enseignement se poursuivit jusqu'en 1995. Il fut distingué par de nombreuses récompenses, dont le Prix d'Autriche pour le dessin reçu en 1966. En 1978, il remporta le Prix d'Autriche pour la peinture. En 1981, la ville de Francfort lui décerna le Prix Max Beckmann. La même année, il fut invité à l'Académie des beaux-arts de Berlin.

Arnulf Rainer participa aux Documenta de Cassel en 1972, 1977 et 1982. En 1978 et 1980, il représenta l'Autriche à la Biennale de Venise. En 1989, une rétrospective de son travail fut présentée au Musée Guggenheim à New York. A l'occasion de son 70e anniversaire, le Stedelijk Museum d'Amsterdam et le Kunstforum de Vienne organisèrent également une grande rétrospective. Depuis 2002, la Pinacothèque de Munich consacre une salle entière à l'artiste. En 2009, un Musée Arnulf Rainer ouvrit à Baden bei Wien, sa ville natale.

Arnulf Rainer passe la plus grande partie de l'année à Enzenkirchen (Oberösterreich), où il fit construire son atelier dans une ancienne ferme. L'hiver, il travaille à Tenerife.